Villages et Terres de France Index du Forum Villages et Terres de France
Un univers d'évasion
 
      
Contacter l'administrateur
      FAQFAQ     RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 


1914 / 1918

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villages et Terres de France Index du Forum -> Carnet de route -> Quart Nord/Ouest -> Picardie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 11:03 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le 15 aout 1915 mon arrière grand-mère maternelle reçoit Monsieur le curé qui l'informe d'une lettre qu'il vient de recevoir concernant l'un de ses fils :


 
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 11:08 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Le 23 septembre 1916 elle reçoit ce courrier de la Croix Rouge Française qui confirme ses appréhensions:
(Né (à Lyon) le 7 juin 1891 il avait 23 ans)
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 11:12 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Le 7 octobre 1916 c'est au père du soldat que l'on s'adresse en ces termes:


LA BATAILLE DE PROYART
Thiéry, Maurice - La guerre en Picardie, 1914-1918. 1920/Gallica-BNF

Proyart se situe à une vingtaine de kilomètres de Péronne.
Les Allemands, à la fin d’août 1914, marchaient sur Lille et de Maubeuge à Paris; l’armée française s’efforçait de retarder leur marche.
La bataille s’engageait dès les premières heures du jour, l’action principale se déroulait aux environs de Proyart, où quinze mille des nôtres, chasseurs et fantassins, luttaient contre soixante mille Allemands, massés dans la plaine ou cachés derrière des meules de blé disséminés dans la campagne, tandis que leur artillerie bombardait nos troupes installées en arrière de Proyart avec ordre de tenir.
Sous une pluie d’obus, chasseurs et lignards s’avançaient avec précaution et atteignaient un chemin creux où ils s’installaient comme dans une tranchée. Pendant toute la journée, ils réussirent à tenir tête à leurs adversaires. Mais lorsqu’ils furent repérés par l’artillerie ennemie, la situation devint intenable.
Les shrapnells tombaient drus, les obus pleuvaient, brisant les arbres du voisinage, semant la mort, puis plusieurs régiments ennemis donnaient l’assaut aux défenseurs du chemin creux. Nos troupes résistèrent longtemps, mais les Allemands ne cessaient de recevoir des renforts, tandis que les nôtres attendaient les leurs.
Nos soldats faisaient merveille, se défendant vaillamment, comme le prouvaient les monceaux de cadavres allemands entassés autour du village. A la fin, écrasés par le nombre les Français durent battre en retraite. La nuit venait, la bataille de Proyart était terminée.

Les Allemands payèrent cher leur succès : plus de deux mille des leurs restèrent sur le champ de bataille, quant à nous, nous y laissions huit cents des nôtres ; le nombre de blessés était en proportion.
La bataille finie, une ambulance fut installée dans une riche demeure du village… réservée aux blessés allemands. Quant aux blessés français, on
les laissa sur place, surveillés par des sentinelles
. Ils passèrent cinq longues journées et autant de nuits, exposés à la fraîcheur de la nuit et à la forte chaleur du jour.
Enfin, un vieillard était allé prévenir qu’il y avait quantités de blessés français à secourir à Proyart. On parlementa avec l’état-major allemand qui autorisa des automobilistes amiénois à enlever les blessés pour les transporter dans les hôpitaux d’Amiens.
Une vingtaine de propriétaires d’autos firent cinq fois le voyage, emportant quatre ou cinq blessés chaque fois. Un certain nombre d’entre eux qui auraient pu être sauvés moururent faute de soin....

Source :
LA BATAILLE DE PROYART
Thiéry, Maurice - La guerre en Picardie, 1914-1918. 1920/Gallica-BNF
http://jnmasselot.free.fr/Histoire%206/1914%20Bataille%20de%20Proyart.pdf
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 11:19 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Le 29 Novembre 1920 le Soldat Philippe F. reçoit à titre posthume la médaille militaire :





LA MEDAILLE MILITAIRE

L'une des décorations les plus prestigieuses au monde, mais aussi des plus originales puisqu'elle récompense à la fois les soldats, gradés et sous-officiers et les généraux ayant commandé en chef devant l'ennemi.

BÉNÉFICIAIRES & CONDITIONS D'OBTENTION :

La Médaille Militaire récompense les militaires et assimilés non officiers, conformément à l'article R.136 du Code de la Légion d'Honneur et de la Médaille Militaire instituée par le décret du 28 novembre 1962. Elle peut aussi être concédée (décret pris en Conseil des ministres) aux Maréchaux de France et aux officiers généraux, grand'croix de la Légion d'Honneur, qui en temps de guerre ont exercé un commandement en chef devant l'ennemi ou ont rendu des services exceptionnels à la Défense Nationale (ce dernier cas date d'un décret présidentiel du 5 mai 1950). Elle peut être attribuée :

à ceux qui comptent huit années de services militaires ;
à ceux qui ont été cités à l'ordre de l'armée quelle que soit leur ancienneté de service ;
à ceux qui ont reçu une ou plusieurs blessures en combattant devant l'ennemi ou en service commandé
à ceux qui se sont signalés par un acte de courage ou de dévouement méritant récompense.
Par ailleurs, le ministre de la Défense est autorisé à décerner la Médaille Militaire, soit directement, soit par voie de délégation, dans un délai d'un mois, aux militaires et assimilés, non officiers, tués ou blessés dans l'accomplissement de leur devoir.

Les deux premières femmes à avoir obtenu la médaille militaire, le 17 juin 1859, furent : Madame Rossini,née Barbe Jeanne Marie, cantinière aux zouaves de la Garde et Madame Trimoreau, née Dagobert Madeleine, cantinière au 2e zouaves.

Source : http://www.ceach-herault.com/decorations.html#MM
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 11:44 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Je complèterai ce dossier quand je serais allé à Proyart (Somme) et à Chasselay (Rhône).
Revenir en haut
Génius
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2010
Messages: 8 283
Localisation: sud
Masculin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Jeu 14 Nov - 12:20 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

de biens tristes souvenirs
¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨
l'amitié c'est sacrée, faut pas toucher !!!!!!!!!
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Dim 17 Nov - 19:05 (2013)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

A Chasselay on découvre que Philippe Fuma avait un frère mort pour la France également (François) (Par contre aucun document )

Revenir en haut
alsaco1300


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2016
Messages: 7
Localisation: wavre
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Lun 4 Juil - 12:15 (2016)    Sujet du message: Souvenirs Répondre en citant

Salut Jean-Mi

 C'est très émouvant cette découverte
Je te souhaite une bonne continuation parmi ses souvenirs


Salutations


Jean-Marc 
¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨
HJM
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Dim 8 Jan - 10:03 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Un lien où apparait son nom:
https://fr.geneawiki.com/index.php/60%C3%A8me_R%C3%A9giment_d%27Infanterie_-_1914-1918

Un autre:
http://chtimiste.com/batailles1418/divers/historique60ri.htm
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 18:27 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

https://fr.geneawiki.com/index.php/69049_-_Chasselay_-_Morts_aux_guerres
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 18:34 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

https://fr.geneawiki.com/index.php/69049_-_Chasselay_-_Morts_aux_guerres
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 18:37 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

https://fr.geneawiki.com/index.php/69049_-_Chasselay_-_Morts_aux_guerres
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Lun 9 Jan - 18:41 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/visionneuse/v…
Revenir en haut
Philou1310


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2016
Messages: 91
Localisation: Belgique(Vielsalm)
Masculin Balance (23sep-22oct)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Sam 14 Jan - 20:11 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Bonne continuation dans tes recherches et dans tes souvenirs.
¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨
Bien à vous.
Revenir en haut
Toutencamion
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 12 344
Localisation: Loire
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Camping-cariste: Oui

MessagePosté le: Dim 15 Jan - 14:51 (2017)    Sujet du message: 1914 / 1918 Répondre en citant

Oui merci Je pense me rendre à Proyart ds la Somme cet été
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:16 (2018)    Sujet du message: 1914 / 1918

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Villages et Terres de France Index du Forum -> Carnet de route -> Quart Nord/Ouest -> Picardie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.